hovawart.be
Club belge du Hovawart
© 2005 hovawart.be · tous droits réservés
 
bienvenu
 
le Hovawart
général
histoire
caractère
santé
standard FCI
au travail
 
info club
introduction
comité
statuts-règlements
agenda
devenir membre
HovaShop
annonces
 
élevage et portées
cherchez un bon
éleveur !
élevage
tests caractère
étalons
demande de saillie
portées
je veux un chiot
liste d'attente chiots
replacement
   
club actif
rapports activités
galerie de photos
propriétaires racontent
   
liens utiles
 
sponsors
 

Get Adobe Reader

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


le Hovawart | caractère

Débonnaire, stable, équilibré sont quelques traits de caractères qui décrivent le mieux le Hovawart. Ce sont des chiens intelligents, sportifs et attachants, qui ne sont 'adultes' qu'à l'âge d'environ 3 ans et qui restent longtemps très jouettes.

   


Ce ne sont pas des chiens qui aiment de longues sessions d'exercices. Des leçons courtes avec beaucoup de motivation forment la clef du succès.

Dès son jeune âge son instinct de protection et de garde est présent, pour la famille se sont des chiens très attachants, obéissants et accommodants mais ils conservent quand même une certaine indépendance.

Au moindre danger ils font entendre un aboiement lourd, mais ils aboient très rarement.

 

Malgré son attachement à une personne particulière il s'entend bien avec les autres membres de la famille. Le chien doit bien clairement connaître sa place dans la famille, sinon il pourra prendre une position dominante.
Aussi pour eux compte la règle : ne jamais laisser les enfants seuls avec le chien.

Le Hovawart sait vivre parfaitement bien avec d'autres animaux domestiques, à condition de grandir ensemble dès leur plus jeune âge.

A l'égard d'étrangers, il montrera une réserve nécessaire et défendra son domaine contre tout intrus. Le Hovawart est un chien vigoureux avec peu d'exigences et qui sait s'adapter aux plus mauvaises conditions atmosphériques.

Il doit disposer de suffisamment d'exercices : des promenades journalières, même par mauvais temps.
Pendant ces promenades, il peut librement, sans laisse, courir et jouer. Par son fort attachement territorial il n'ira jamais loin du voisinage de son maître pour aller en reconnaissance.